Depuis près d’une décennie, le «nuage» a été un sujet brûlant parmi les assureurs – c’est-à-dire l’utilisation d’un réseau de serveurs distants, hébergé sur Internet, pour stocker, gérer et traiter des données. Les assureurs jonglent depuis longtemps avec la possibilité de réduire l’empreinte de leur centre de données, d’économiser de l’argent et de renforcer la souplesse, l’évolutivité, la transférabilité et la mobilité de leurs systèmes. De plus, les multiples canaux de vente et opérations de traitement ont créé de grandes exigences informatiques pour lesquelles l’infonuagique apporte des solutions naturelles… Lire article au complete ici